L’affaire de l’enfant Hamani Yacine, âgé de neuf ans, enlevé et retrouvé 36 heures plus tard, le 21 septembre 2016, par la police à Tissemsilt a pris une tournure scabreuse. L’enfant allait être utilisé par des membres de sa famille dans… un rituel visant à trouver un trésor !

Aussi incroyable que cela puisse paraître, mais des parents de cet enfant, notamment son propre père et son oncle, ont pris part a cette cérémonie tenue par un parterre d’adeptes du charlatanisme et de la sorcellerie. Le quotidien El-Khabar a révélé que cette assemblée de charlatans a asséné «plusieurs coups de couteau au petit enfant  pour extraire une quantité de sang afin de répondre aux besoins du de rituel». Ayant obtenu ce qu’ils voulaient, les sacrificateurs ont abandonné le petit presque mort dans un champ pour continuer leur quête.

Cette affaire témoigne encore une fois de l’infinie étendue de la bêtise humaine. Des valeurs sûres comme le travail sont abandonnées, pour verser dans le charlatanisme et les pratiques occultes dépourvues de sens. Ce phénomène inquiétant prend de l’ampleur et envahit toute la sphère sociale. Des franges importantes de la société se livrent à ces pratiques d’un autre âge.

 Massi M.

Notez cet article