La connexion très lente d’Algérie-Télécom a choqué et étonné les journalistes étrangers qui ont été dépêchés par les plus médias internationaux les plus influents pour couvrir les travaux de la 5e réunion ministérielle du Forum international de l’énergie (FIE) qui se tient à Alger au niveau du nouveau Palais International des Conférences de Club-des-Pins. Habitués au haut débit dans ce genre d’occasions prestigieuses, ces journalistes étrangers n’ont pas saisi comment les autorités algériennes ont négligé cet aspect stratégique dans leur organisation de cette réunion internationale. Ces journalistes étrangers ont été sérieusement handicapés dans leur travail à cause de la lenteur alarmante de l’Internet dans notre pays.