électricité afrique

Des «individus» font des diversions, au niveau de la cité El Wancharisse (ex. DNC) dans la commune de Reghaïa (Alger), en déclenchant des feux afin de commettre… des actes de vols.

C’est ce qu’a révélé mardi dans un communiqué la direction de distribution d’électricité d’El Harrach, (relevant de la Société de distribution de l’électricité et du gaz d’Alger (SDA), filiale de la Sonelgaz. Cette entreprise «informe ses abonnés résidant au niveau de la cité El Wancharisse (ex. DNC) dans la commune de Reghaia, que des individus procèdent à des actes de malveillance en détériorant les câbles électriques des colonnes montantes afin de créer des incendies, déclenchant ainsi un mouvement de panique dans l’immeuble, pendant lequel ces individus malveillants commettent des actes de vol», explique la même source.

Ainsi, les voleurs redoublent d’efforts afin de trouver des moyens de plus en plus «ingénieux» pour commettre leurs actes. Pour mettre fin à leur agissements, la SDA d’El Harrach, qui, faut-il le rappeler, subi également beaucoup de pertes car à chaque fois elle est obligée d’intervenir pour réparer les pannes et remplacer les câbles défectueux, compte sur le sens du civisme des citoyens. La direction de distribution d’électricité d’El Harrach «appelle tous ses abonnés à entreprendre un acte citoyen en signalant au centre d’appel SDA (33 03) ou à la sûreté nationale (15 48) tout acte détériorant les branchements électriques ou de gaz, acte dommageable à tous», indique l’entreprise nationale.

Elyas Nour