Le déficit commercial de l’Algérie ne cesse de se creuser. Il a atteint 15,04 milliards de dollars (mds usd) sur les neuf premiers mois de 2016, contre un déficit de 12,53 mds usd à la même période de 2015, soit un manque à gagner de 2,51 mds usd (-20,03%) entre les deux périodes, rapporte l’APS qui cite les Douanes.

Les exportations ont reculé à 20,04 mds usd contre 26,93 mds usd sur la même période de 2015, soit une baisse de près de 6,9 mds usd (-25,57%),  précise le Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes  (Cnis).

Cette chute est due notamment au recul des exportations des hydrocarbures. Celels-ci, qui ont représenté 93,73% du total des exportations, ont été évaluées à 18,789 mds usd contre 25,489 mds usd à  la même période de 2015, en baisse de 6,7 mds usd (-26,3%).

La même tendance baissière touche également les importations. Sur les 35,08 mds usd d’importations enregistrées, un montant de 20,57  mds usd a été payé par cash (58,65% des importations), soit un recul de 12% des règlements par cash par rapport à la même période de 2015.

Ces chiffres montrent que le déficit commercial de l’Algérie est structurel. Il enregistre une tendance négative pour la deuxième année consécutive.

Essaïd Wakli