FLN/ Belkhadem appelle les militants à se débarrasser de Saadani

0
357

 

Attaqué de manière virulente par le secrétaire général du FLN, Abdelaziz Belkhadem sort finalement de sa réserve. Lors d’une courte intervention accordée à la chaîne de télévision El-Bilad TV, il appelle à « chasser » Amar Saâdani de la tête du FLN. Il a appelé « les militants honorables » à « débarrasser le FLN de la médiocrité ». L’appel au renversement de Saadani est donc clair.

L’ancien secrétaire général du FLN estime que le discours de son successeur est «médiocre » et qu’il « descend très bas ». « Le discours devait tourner autour de la situation du parti, autour de ce qui rassemble et mobilise, autour de la jeunesse, du chômage, de la retraite et autour des propositions du parti. Il devait tourner sur l’élaboration de la loi de finances sur un prix de référence de 50 dollars le baril, sur la disparition du fonds de régulation des recettes. Il (Saâdani) préfère la diffamation (…) », s’est désolé Abdelaziz Belkhadem qui dit craindre que tels propos ne « provoquent le pire dans le pays ». «On parle du FLN, pas d’autre parti ! », rappelle Belkhadem qui s’indigne sur le fait que « le premier responsable de la première force politique du pays s’exprime de cette façon ».

Plus que les propos de Saâdani, c’est l’indigence des ministres et cadres présents qui semblent blesser l’ancien chef du gouvernement. «Ce que je regrette et me rend triste, c’est que des ministres de la République appartenant au parti et des universitaires non seulement ne déplorent pas, mais applaudissent et rient », s’emporte-il en référence à la présence de certains ministres lors du discours de Saadani.

E. Wakli