Panique dans l’équipe nationale de football. L’entraîneur serbe Milovan Rajevac quitte ses fonctions à la suite du match décevant disputé par les Verts face au Cameroun. La décision du coach de la sélection nationale a été prise au cours de la réunion entre le président de la FAF, Mohamed  Raouraoua et le sélectionneur de l’Algérie, Milovan Rajevac tenue mardi après-midi  à Alger. Cette réunion a débouché sur une séparation à l’amiable entre les deux parties, nous apprend la très officielle APS qui cite une source à l’instance fédérale. 

La FAF devrait annoncer officiellement cette décision « incessamment »  sur son site officiel, précise la même source à l’APS. Cette réunion a été provoquée après le nul face au Cameroun (1-1), dimanche  au stade Mustapha-Tchaker de Blida pour le compte de la première journée des  éliminatoires de la Coupe du monde 2018 en Russie et le mécontentement de  certains joueurs quant aux choix du coach serbe. Selon d’autres sources proches de la FAF, l’entraîneur serbe subit une fronde menée par plusieurs jours et cadres de l’équipe nationale qui n’apprécient pas les nouvelles orientations de leur nouveau coach. Ce départ précipité risque de porter un sérieux préjudice à la sélection nationale qui devra affronter le Nigeria lors de la prochaine journée de ces fatigantes qualifications pour la Coupe du Monde 2018.