Deux jeunes de 20 et 25 ans ont été arrêtés, hier, par la gendarmerie nationale dans le cadre de l’enquête relative à l’agression sauvage, commise, dimanche, par arme blanche sur un automobiliste à Ouled Fayet, prés de la direction générale de l’opérateur de la téléphonie mobile Ooredoo.

L’affaire avait provoqué l’émoi chez beaucoup d’Algériens d’autant plus que les premiers éléments recueillis attestent que les faits se sont produits suite au refus de l’automobiliste de s’acquitter du prix d’un parking non autorisé.

Une troisième personne impliquée dans l’agression est toujours recherchée par les services de sécurité.

La gendarmerie affirme par ailleurs que la victime, âgée d’une trentaine d’années et habitant Chéraga, n’a pas succombé à ses blessures et est toujours sous soins intensifs au niveau d’un hôpital algérois. Quant aux circonstances exactes de l’agression, la Gendarmerie n’a pas encore communiqué à ce sujet, l’enquête suivant toujours son cours. Néanmoins, les deux jeunes hommes arrêtés sont accusés de «vol, tentative d’assassinat avec préméditation et constitution d’un groupe de malfaiteurs».

Elyas Nour