Le politicien et homme d'affaires algérien, Rachid Nekkaz, a défrayé la chronique en France après avoir affronté publiquement une ancienne ministre française, Nadine Morano, et députée représentant l'aile la plus dure de la droite française. 

Nadine Morano a  a tenté, ce vendredi devant l'hôtel des impôts de Toul (Meurthe-et-Moselle), d'empêcher Rachid Nekkaz de payer l'amende d'une femme verbalisée pour le port du niqab. L'ex-candidat à l'élection présidentielle de 2014, sa candidature a été invalidée par le Conseil Constitutionnel, est arrivé au centre des finances publiques vers 15 heures, portant un foulard représentant le drapeau algérien. Il a alors brandi une enveloppe contenant «un chèque» pour payer «l'amende de 1170 euros d'une citoyenne française» verbalisée pour port du niqab, a-t-il affirmé, tout sourire. Quand il a voulu entrer dans les locaux de l'hôtel des impôts, Nadine Morano a cherché à s'interposer. L'altercation, signalée par la direction de l'hôtel des impôts, a déclenché l'intervention de la police, rapporte à ce sujet le quotidien français Le Figaro.

Advertisement

Il est arrivé au centre des finances publiques vers 15 heures, portant un foulard représentant le drapeau algérien. Il a alors brandi une enveloppe contenant «un chèque» pour payer «l'amende de 1170 euros d'une citoyenne française» verbalisée pour port du niqab, a-t-il affirmé, tout sourire. Quand il a voulu entrer dans les locaux de l'hôtel des impôts, Nadine Morano a cherché à s'interposer. L'altercation, signalée par la direction de l'hôtel des impôts, a déclenché l'intervention de la police, explique la même source. Cette vidéo retrace cette altercation unique en son genre. Un échange musclé qui démontre toute la dureté des positions la droite française vis-à-vis de la communaité musulmane :

https://www.youtube.com/watch?v=xxY94I0PJiw

https://www.youtube.com/watch?v=vsffSWQ8IIM