Les jeunes bénéficiaires de l’ANSEJ veulent se constituer en force. Ils sont sur le point de fonder une organisation pour défendre leurs intérêts. L’annonce n’émane cependant pas d’un des jeunes investisseurs qui ont bénéficié de l’aide de l’Etat, mais…du Directeur général de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes en personne.

Mourad Zemali, qui s’est exprimé, mercredi matin, sur les ondes de la radio nationale, a indiqué qu’une fois créée,cette organisation pourra participer aux réunions de la Tripartite comme membre du patronat. Le responsable invite ainsi les jeunes qui ont bénéficié des aides dans le cadre du dispositif de l’ANSEJ à adhérer à l’initiative.

Par ailleurs, le responsable a indiqué que les crédits octroyés l’année dernière l’ont été grâce aux recouvrements effectués sur les retardataires. Un fait qui soulage le trésor public qui se chargeait auparavant du financement des projets ANSEJ.

Pour accompagner les petites entreprises créées dans le cadre de l’emploi de jeunes, le directeur de l’ANSEJ a indiqué que 1500 sociétés ont bénéficié de contrats dans le cadre des marchés publics. Le montant de ces marchés est de quatre milliards de dinars pour 8000 projets.

Essaïd Wakli

Notez cet article