Le gouvernement a opéré des modifications importantes sur les modalités et conditions d’acquisition de logements dans le cadre de la formule location-vente AADL. Le délai de paiement se trouve ainsi réduit de 25 ans à 20 ans. La mesure prise entraînera inévitablement une augmentation dans la valeur des versements mensuels.  

Le gouvernement a validé, selon le quotidien El-Bilad, un projet de décret exécutif modifiant et complétant le décret exécutif n° 01-105 du 23 avril 2001 fixant les conditions et modalités d’acquisition de logements AADL, présenté par le ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune. Les modifications concernent essentiellement le montant du prix du logement après déduction de l’apport initial qui devrait, à l’avenir, être réglé par le bénéficiaire sur une période n’excédant pas 20 ans. Selon toute vraisemblance, cette mesure engendrera inévitablement une augmentation dans la valeur des versements mensuels.

Le projet de décret proposé par M. Tebboune prévoit également plusieurs autres mesures drastiques s’inscrivant dans le cadre de la politique d’austérité menée actuellement par le gouvernement. Le nouveau texte prévoit en plus de la réduction du délai de paiement, une suppression des aides publiques allouées aux bénéficiaires.

Massi M.   

Notez cet article