Le tribunal de Sidi M’Hamed a rendu,hier, son verdict concernant l’affaire des fuites massives des sujets du Bac 2016. La majorité des accusés ont été acquittés à l’exception d’un seul.

Les accusés K. Lakhdar, inspecteur de physique à Béjaïa, M. Mohamed Amine, directeur au niveau de l’ONEC, et Y. Nadjib, inspecteur de physique à Constantine ont été relâchés. Quant au dénommé Abdelkader Malek, agent de bureau au niveau de l’Office national des examens et concours ONEC de Sétif, a écopé d’une peine de trois ans de prison ferme assortie d’une amende de 100 000 DA.

Une foule nombreuse comptant essentiellement des inspecteurs de l’éducation, des directeurs centraux et des directeurs régionaux venus de plusieurs wilayas c’est déplacée au tribunal pour soutenir leurs collègues.

Notons que le ministère public a été impitoyable lors des plaidoiries en exigeant des peines exemplaires contre les accusés. Lors de la dernière audience, le procureur de la République avait en effet requis des peines de sept ans de prison fermes et 500.000 dinars d’amende. Il avait justifié cela par le fait que  les fuites massives ont discrédité l’examen et porté atteinte à l’image de l’éducation nationale”.

Massi M.