La wilaya d’Aïn Témouchent est parvenue à assurer une autosuffisance alimentaire quasi complète, à l’exception des viandes rouges. Prochaine étape : exporter le surplus vers les autres wilayas du pays et mettre en place une véritable industrie agroalimentaire.

Interrogée par le quotidien national Liberté, l’ingénieure et experte en agriculture, Hadjira Abdelaoui, a affirmé que cette autonomie alimentaire réalisée par la wilaya d’Aïn Témouchent concerne quasiment tous les produits issus des filières agricoles et animales, à l’exception des viandes rouges. Elle a indiqué que cette wilaya de l’Ouest pourra exporter des quantités considérables du surplus de sa production vers les wilayas limitrophes, voire plus loin.

Par ailleurs, Mme Abdelaoui  a assuré qu’une autre partie de ces produits devrait être versée dans l’industrie agroalimentaire, eu égard à la prolifération ces derniers temps, de plusieurs unités de production exerçant dans le domaine.

Évoquant l’évolution des prix sur les marchés locaux, la spécialiste a indiqué qu’en dépit de l’excédent, qui a notamment contribué à faire baisser les prix, les agriculteurs n’arrivent toujours pas a réaliser les bénéfices escomptés.

Massi M.