Un vaste mouvement dans le corps des chefs de daïras, des directeurs de la réglementation et des affaires générales, des directeurs de l’administration locale et des inspecteurs généraux de wilaya a été opéré, ce jeudi, par le président de la République. Au total, 177 chefs de daïra ont été touchés.

Ce mouvement comprend les décisions de mutation des cadres totalisant une ancienneté supérieure à cinq années dans leurs postes actuels et la promotion de cadres dans les postes vacants, a indiqué le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales dans un communiqué repris par l’APS.

Cette opération comprend la mutation de 177 chefs de daïra et la promotion de 100 cadres en qualité de chef de daïra. Il s’agit également de la mutation de neuf directeurs de la réglementation et des affaires générales (DRAG) et la nomination de huit cadres en qualité de DRAG.

 Par ailleurs, onze directeurs de l’administration locale ont été mutés alors que neuf cadres de la même structure ont été promus au poste de directeurs.

Pour ce qui est des inspecteurs généraux de wilayas, le mouvement à touché trois d’entre eux alors que quatre cadres de la même structure ont été promus dans les postes vacants.

Massi M.

Notez cet article