La Banque nationale d’Algérie (BNA) a signé, mardi, une convention de financement bancaire avec Tahkout manufacturing company (TMC) permettant aux consommateurs de contracter des crédits pour acquérir des véhicules de marque Hyundai fabriqués localement.

Les personnes intéressées pourront contracter, dès dimanche prochain, des crédits couvrant 70% du prix du véhicule Hyundai monté localement par TMC. Cependant, les conditions d’acquisition restent très contraignantes sachant que l’acquisition de ce produit est sanctionnée d’un taux d’intérêt fixé à 8,5%, sur une durée maximale de règlement ne dépassant pas les cinq ans. Par contre, la BNA propose à titre sélectif, des crédits avec des taux inférieurs à 8,5% aux entreprises souhaitant négocier des achats groupés au profit de leurs employés.

En tout, huit modèles de véhicules sortiront des trois lignes de montage de l’usine, dont Elantra, Santa Fe, i10, i20 et Accent RB. Leur prix sera, selon les responsables de TMC, 20 à 30% inférieurs aux prix des mêmes modèles importés.

Par ailleurs, le Crédit populaire d’Algérie (CPA) signera, la semaine prochaine, une convention similaire avec TMC. L’octroi de ce type de crédits entre dans le cadre de la promotion de la production nationale à travers le lancement du crédit à la consommation réintroduit l’an dernier, pour les produits fabriqués en Algérie uniquement, et ce, quel que soit le taux d’intégration.

Massi M.

Notez cet article