Les faits remontent depuis le dépôt d’une demande d’audience en date du 23 octobre 2016, auprès du Chef de la Daïra de Tiaret, pour s’entretenir sur des dossiers qui concernent la gestion locale et préoccupent des citoyens de la ville de Tiaret.

Les services de la Daïra ont refusés d’accuser réception ou d’émettre un quelconque avis contrairement aux nouvelles directives du Ministre de l’intérieur et des collectivités locales. Le Chef de la Daïra a refusé catégoriquement et sans aucun motif valable de nous accorder cette audience qui s’inscrit dans le cadre de créer une passerelle de communication entre administrateurs et administrés pour la simple raison que nous appartenons au RCD, qui est un parti démocrate et intransigeant pour les droits et la dignité de ses compatriotes, particulièrement les plus défavorisés.

La Section du RCD a dénoncé ce refus à travers un communiqué rendu publique le 24 Octobre 2016. Nous nous sommes rendus le 26 Octobre 2016, à 15 heures, au siège de la Daïra en notre qualité de citoyens. Malheureusement, le Secrétaire Général de la Daïra a voulu interdire l’accès à nos deux compatriotes à un service public. Nous avons contesté cette décision arbitraire devant le délégué de sécurité et le Chef de la Daïra qui a nié toute responsabilité sur cette décision. Mais soudainement et sans aucun préavis, l’agent de la Police chargé du service d’ordre a agressé et tabassé, à travers une série de coups de poings sur le visage, le Président de la Section Tiaret au sein du siège de la Daïra et devant la présence du Chef de la Daïra et de nombreux citoyens.

Il a fallu l’intervention des citoyens pour sauver Mr OURAGH Khaled des mains du policier furieux. Le Chef de la Daïra a été surpris par le comportement agressif et brutal de cet agent de police contre Mr OURAGH Khaled. Le Président de la Section Tiaret OURAGH Khaled a été blessé au niveau de la bouche et ses deux mains et a subi un malaise général, sachant qu’il a subi une intervention chirurgicale récente au niveau de son œil gauche et un certificat lui a été délivré par le médecin légiste avec une incapacité de travail de (04) jours.

Les services de sécurité ont très vite réagi et des enquêteurs de la Brigade d’Investigation et de Recherche ont été dépêchés sur les lieux. Le Chef de la Daïra a condamné cet acte ignoble tout en affirmant aux enquêteurs dépêchés qui n’a reçu aucune atteinte à sa dignité de la part des Militants du RCD. Khaled OURAGH a déposé une plainte contre le policier en question au niveau de l’Inspection de Sûreté de Wilaya afin de donner à cette affaire sa suite légale.

Notez cet article