Différentes sources évoquent, depuis hier, un éventuel départ du président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua. Ce dernier se dit sujet à d’insoutenables pressions, suite à la cuisante défaite de EN face au Nigeria. Des sources proches du patron du football algérien indiquent, par ailleurs, qu’une des offre alléchante lui a été faite par les Qataris.  

Des sources concordantes font état d’un éventuel départ de Raouraoua des commandes de la fédération. Le président de la FAF se plaint, selon ces mêmes sources, de pressions insoutenables suite à la cuisante défaite des verts face à la sélection nigériane dans le cadre des éliminatoires à la coupe du monde 2018.

Les mêmes sources révèlent, en outre, que le président de la FAF serait convoité par les responsables sportifs qataris. Une offre alléchante n’ayant pas laissé indifférent M. Raouraoua a été proposée par ces responsables qui ont, apparemment, choisi le bon moment pour l’approcher.

Toujours selon les mêmes sources, les Qataris souhaitent l’intégrer dans la commission d’organisation de la coupe du monde 2022 qui aura lieu au Qatar. Une aubaine ajoutent-elles, car le président de la FAF se trouvera dans une situation délicate si la sélection nationale ne parvient pas à réaliser un bon parcours lors de la prochaine coupe d’Afrique au Gabon.

Rappelons que le président de la FAF a été invité à Doha pour recevoir la distinction de l’Ordre du mérite olympique de l’Association des comités nationaux olympiques (ACNO), lors de la 21e assemblée générale de cet organisme tenue le 15 novembre.

Massi M.

Notez cet article