La secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT), Louisa Hanoune, vient de jeter un véritable pavé dans la mare en s’interrogeant sur le sort des cinq milliards de dollars que les autorités prétendent avoir prêté au FMI. 

«Si les experts du FMI ayant visité le parlement algérien, il y a peu, nient avoir reçu un prêt de la part des autorités algériennes en 2012, qu’on nous explique alors où est passé cet argent ?», s’est interrogée la SG du PT fustigeant le comportement suspect des autorités qui refusent à fournir des réponses claires à ce sujet.

Mme Hanoune a évoqué un «énième scandale». Cette transaction doit immédiatement être annulée, a-t-elle exigé, ajoutant qu’il se pourrait que la procédure entamée en 2012 n’ait pas encore abouti et que le FMI n’ait pas encore encaissé cet argent.

Rappelons qu’en 2012, le ministère des Finances avait annoncé sur son site officiel, l’octroi au FMI d’un prêt de cinq milliards de dollars. Le FMI avait à l’époque sollicité l’Algérie pour l’aider à renflouer ses caisses afin de faire face à une crise économique qui a commencé quatre ans plutôt.

Massi M.