Alors que les syndicats autonomes promettent de durcir leur mouvement contre la loi sur les retraites, une annonce émanant du ministère de l’Education nationale vient jeter d’avantage d’huile sur le feu.

En effet, l’inspecteur général du ministère de l’Education nationale, Nedjadi Mseguem, a annoncé que les fonctionnaires dépendant de son département ne pourront pas partir à la retraite avant septembre prochain. « Les dossiers de départ à la retraite ne seront étudiés qu’à partir du 31 août », a indiqué le responsable lors d’une intervention sur les ondes de la radio nationale.

L’inspecteur général du ministère de l’Education nationale a expliqué que la décision est prise pour ne pas perturber l’année scolaire de sorte à ce que ceux qui partent à la retraite ne laissent pas de place vide.

En revanche, le responsable a indiqué que des concours d’accès aux grades supérieurs seront organisés. D’autres promotions auront lieu sans examen, a précisé le responsable.

Les enseignants sont les rares fonctionnaires à rester encore mobilisés contre la loi sur les retraites. Et rien n’indique que ces déclarations du ministère de l’Education nationale n’enveniment encore la situation.

Essaïd Wakli