Les Intempéries paralysent en partie l’Algérie/ Des routes inondées, des accidents et la circulation routière bloquée

0
341

 Les intempéries qui se sont abattues ces trois derniers jours sur le Nord et le sud-ouest du pays ont provoqué des pertes humaines et des dégâts matériels. Selon les bilans de la protection civile, au moins 8 personnes ont trouvé la mort et 48 autres ont été blessées dans des accidents de la route dans plusieurs régions du pays.

De fortes chutes de pluie ont affecté le Nord et le Sud-ouest, durant les trois derniers jours. Un rapport de la direction générale de la protection civile a fait état de la mort de huit personnes ainsi que 48 blessées principalement dans des accidents de la route.

Comme à chaque fois que des pluies marquées s’abattent sur le pays, plusieurs routes ont été quasiment inondées. Ce qui a causé des embouteillages monstrueux dans les grandes villes touchées et notamment au niveau de la capitale Alger où le décès d’une personne est à déplorer en raison de graves accidents de la route. Le tramway d’Alger a également été affecté par ces intempéries provoquant une interruption partielle du trafic entre les stations Mimouni Hammoud et Café Chergui. Sur les réseaux sociaux, les internautes ont tourné en dérision les situations rocambolesques dans lesquelles se sont retrouvés les citoyens suite à ces fortes pluies.

 Au Sud Ouest du pays notamment à Bechar, la circulation a été perturbée sur plusieurs axes routiers et des accidents meurtriers ont eu lieu. Des dégâts matériels ont également été enregistrés par les services de la Protection civile. Les accidents de la route ont causé la mort d’une personne et deux blessés à Tlemcen alors que six autres ont été blessées à Mostaganem. À Oran, la dégradation des chaussées a causé le renversement d’un véhicule mardi matin, sur la RN 84 reliant Bousfer à Aïn El Turck. Un mort est à déplorer. Soulignons enfin que L’armée a été amenée à intervenir à l’Ouest du pas pour rouvrir des routes, bloquées par la neige, notamment à Sidi Bel Abbès.