Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, est affirmatif : il n’y aura pas de programme AADL-3. Décidément, la crise financière a porté préjudice aux programmes publics de construction des logements. 

Depuis Khenchela, à l’est du pays, où la première opération de remise des clés de logements AADL-2 a été lancée, le ministre du secteur a expliqué clairement qu’il n’existe pas de programme AADL-3 mais seulement du surplus. Un surplus de logements d’ouvrir l’inscription à d’autres souscripteurs. Une opération qui concernera uniquement certaines wilayas où un surplus de logements d’AADL-2 sera constaté. Abdelmadjid Tebboune a promis, en dernier lieu, que les souscripteurs au programme de l’AADL-2 à l’échelle nationale obtiendront leurs logements progressivement.