Malek Chebel n’est plus. L’anthropologue des religions est décédé dans la nuit du vendredi 11 au samedi 12 novembre à l’âge de 63 ans, selon des sources proches de la famille, sans plus de précisions pour l’heure sur les circonstances de son décès.

Né en 1953 à Skikda, en Algérie, il réalise sa carrière. Le philosophe, qui a engagé une réflexion autour des questions de l’islam et de l’amour, est auteur d’une quarantaine d’ouvrages. Parmi ses derniers livres, on compte « L’inconscient de l’islam : Réflexions sur l’interdit, la faute et la transgression » en 2015 et Désir et beauté en islam en 2016, tous deux publiés aux éditions du CNRS.

Toutes nos condoléances à ses proches.