Il n’y a pas un mois qui passe sans que l’armée ne fasse l’annonce d’importantes découvertes d’armes, notamment dans les régions du sud du pays. Aujourd’hui, les forces de l’ANP ont mis la main, à Adrar, sur pas moins de 17 missiles anti-hélicoptères. 

Un communiqué du ministère de la Défense nationale indique que «dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’ANP relevant du secteur opérationnel d’Adrar (3e région militaire) a saisi, ce matin du 06 novembre 2016, un important lot d’armements et de munitions, comprenant, en armement, 20 pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, 2 fusils semi-automatiques de type Simonov, et en munitions, 28 grenades, 17 missiles 57 mm pour hélicoptères, un panier de lancement de roquettes pour hélicoptères, 20 chargeurs pour munitions de différents types, 27 détonateurs de grenades ainsi que 200 balles de différents calibres».

Dans la plupart des cas, ces arsenaux proviennent de Libye. Au début du mois passé, l’ANP avait saisi près des frontières libyennes «3 mitrailleuses lourdes de type Dictariov, une mitrailleuse de type PKT, deux fusils mitrailleurs de type RPK,  4 pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, 14 fusils semi-automatiques de type Simonov, un fusil mitrailleur de type M16 et 7 fusils à répétition, un pistolet automatique de type Makarov, 12 grenades, 10 roquettes pour RPG7, 10 obus pour mortier 82 mm, 13 fusées d’obus pour mortiers, 9 charges propulsives et 2 mèches, de 7 chargeurs pour munitions de différents types, ainsi que 7.002 balles de différents calibres».

Elyas Nour