Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdeslam Chelghoum, a annoncé dans un entretien accordé au quotidien El Massa, que l’Etat procédera prochainement au recouvrement de toutes les terres à vocation agricole qu’elles soient domaniales ou privées.

Le ministre de l’Agriculture s’est exprimé en usant d’un langage menaçant: «Toutes les terres sans exception, publiques ou privées, seront récupérées, y compris celles qui ont été pillées et détournées de leur vocation. Et les auteurs de ce pillage seront punis selon la loi, cela quelle que soit leur statut ou fonction».

Il a ajouté que les terres en jachère, qui représentent 40% de terres agricoles non exploitées, seront récupérées et ce, en s’appuyant sur les dispositions de l’article 17 bis de la constitution amendée, stipulant que «l’État protège les terres agricoles».

Massi M.