L’international algérien du club anglais de Leicester City, Riad Mahrez, a terminé 7e au classement du « Ballon d’Or » décerné , hier soir, par « France Football ».  Simultanément, la BBC l’a élu meilleur joueur africain de l’année.

Comme attendu, la première place du « Ballon d’Or » a été remportée par le Portugais Cristiano Ronaldo, champion d’Europe avec le Real de Madrid et sa sélection, le Portugal, qui s’offre ainsi sa quatrième distinction à une longueur de l’Argentin Léo Messi qui en compte cinq et arrivé à la deuxième place. C’est le français, Antoine Griezmann, de l’Atletico de Madrid, qui termine troisième.

Si bien évidemment personne ne s’attendait à une victoire de Mahrez, il faut dire que sa 7e place est un exploit dans la mesure où la liste des 30 joueurs nominés comprend les meilleurs joueurs au monde de l’année. Il a même devancé la Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang, le joueur du club allemand de Borussia Dortmund, 11e au classement, son concurrent direct pour le Ballon d’Or Africain, ce qui, à coup sûr, va peser dans l’attribution dans ce concours continental organisé par la Confédération africaine de football (CAF) début janvier prochain.

Mahrez, qui figure dans le « top five » du Ballon d’or africain avec l’autre international algérien, Islem Slimani, a fait une excellente saison avec Leicester City qui avait terminé champion d’Angleterre. L’Algérien a même été élu par ses pairs, meilleur joueur de la saison.

Concernant le trophée de la BBC, l’algérien l’a décroché face à Pierre-Emerick Aubameyang, André Ayew (Ghana et West Ham), Sadio Mané (Sénégal et Liverpool) et Yaya Touré (Côté d’Ivoire et Manchester City). Une consécration qui prédestine Mahrez à trôner sur l’Afrique lors de la soirée de Glo-Awards qu’organise la CAF le 5 janvier prochain à Abuja, pour décerner son « Ballon d’Or ».

Elyas Nour