Le ministre des Finances, Hadji Baba Ammi, a indiqué, samedi, à Alger, que son département songe à ouvrir des filiales des banques publiques à l’étranger, notamment en Afrique.

Sans s’étaler sur le sujet, le ministre des Finances, Hadji Baba Ammi, a indiqué, en marge du forum africain d’investissements et d’affaires se tenant actuellement au Centre international des conférences d’Alger, que son département œuvre actuellement à «examiner la possibilité de l’ouverture de filiales des banques publiques algériennes à l’étranger».

«Il s’agit principalement des banques publiques qui auront dans le futur des filiales dans les pays africains», a-t-il ajouté, avant de rappeler que «l’Algérie avait bénéficié récemment d’un prêt d’un milliard de dollars de la Banque africaine de développement (BAD)».

Massi M.

Notez cet article