Le PDG de la Sonelgaz, Mustapha Kitouni, a assuré, lors d’une visite de travail effectuée, hier mardi, dans la wilaya de Bordj-Bou-Arreridj, que les prix de l’électricité ne connaîtront pas d’augmentation en 2017. En outre, il a fait savoir que les créances du groupe s’élèvent  à 60 milliards de dinars.

Le responsable a affirmé que le prix du kilowatt/heure sera maintenu au prix actuel de 11,54 DA. Il a ajouté que plus de la moitié de ce prix est soutenu par le Trésor public qui le subventionne à hauteur de 7,54 dinars le kilowatt/heure.

En marge de cette visite, le responsable a également tenu à clarifier la situation concernant les créances de son groupe. Selon lui, ce sont environ 60 milliards de dinars que la société doit recouvrer, des fonds que le groupe se doit de récupérer pour «moderniser ses installations et réaliser de nouveaux projets», a-t-il précisé.

Le PDG a cependant expliqué que ces créances concernent à 45% les particuliers et 55% le secteur public. Toujours selon lui, des échéanciers seront accordés aux particuliers. Les 55% qui sont à la charge des administrations et des entreprises feront l’objet de discussions avec les walis pour trouver une solution.

Massi M.