Retour « de la paix » entre Rebrab et le gouvernement/ Cevital représentée dans le comité de la maitrise de l’énergie

0
255

Le groupe privé Cevital de l’homme d’affaire algérien, Issaad Rebrab, est représenté au sein du comité intersectoriel de la maîtrise de l’énergie.

C’est ce qu’on apprend à la lecture de l’arrêté du Ministère de l’énergie portant nomination des membres de ce comité, publié au dernier Journal Officiel. Le décret a été, pourtant, signé le 26 juin dernier. Il aura fallu donc attendre près de cinq mois pour le voir apparaître au Journal Officiel. Les membres de ce comité sont nommés pour un mandat renouvelable de trois ans. Il y a des représentants de plusieurs département ministériels, à savoir ceux de l’intérieur, finances, énergie, ressources en eau et de l’environnement, industrie et mines, habitat, travaux publics et transports, agriculture, commerce, l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ainsi que celui de l’éducation nationale.

Il y a également des représentants d’instituts ou d’universités, comme celle de Bab Ezzouar, d’institutions publiques, comme l’Aprue, ou d’entreprises publiques, la Sonatrach, Sonelgaz et Cosider. Pour ce qui est du secteur privé, on notera la présence de représentants de quatre entreprises qui sont Slimane Benakcha, de l’entreprise des travaux publics bâtiments et hydraulique Chabani, Khaled Bouali, de Cevital, Hamid Bennour, de Siemens et Benyoucef Arachiche, de la Sarl Ghazal.  Il faut rappeler que les relations entre le patron du groupe Cevital et certains membres du gouvernement ont connu une période extrêmement tumultueuse. Aujourd’hui, cette période de tension est, semble-t-il, dépassée.

Elyas Nour