La Fédération algérienne de football (FAF) a cédé les droits télé des coulisses de la sélection nationale durant la CAN 2017, qui débutera dans moins d’un mois, à la télévision nationale pour dix millions de dinars (1 milliards de centime).

Les équipes de l’ENTV pourront donc filmer la préparation des Verts pour cet important rendez-vous, le déplacement vers le Gabon, mais aussi les entraînements sur place. La FAF avait fait de même, il y a quelques années, lors de la Coupe du Monde, en cédant ces droits à la télévision publique et à quelques chaines privées. Cette fois-ci, ces dernières en sont, à leur grande déception, exclues.

Des articles parus dans des journaux édités par les entreprises qui détiennent ces chaines télés ont fustigé le non respect de la procédure. De leur avis, la FAF aurait du passer par un appel d’offre comme elle le fait pour la vente de ses droits marketing. En procédant de la sorte, l’instance fédérale aurait même pu bénéficier de revenus supérieurs à ceux obtenus de la part de la télévision publique.

Du côté de la fédération, on signale que certaines chaines privées ont provoquées, par le passé, des problèmes  avec les détenteurs des droits des événements continentaux et mondiaux, beIN sport dans le cas de la prochaine CAN. De plus, si une chaîne donnée remporte le marché, la FAF essuie toujours les attaques de sa concurrente. D’où finalement, la décision de ne vendre ces droits télés des coulisses qu’à la chaîne publique.

Elyas Nour