L’Algérie en bas du classement PISA 2015/ L’inquiétante médiocrité du système scolaire algérien

0
1911

L’école algérienne va mal, très mal ! Et le classement PISA 2015 sur la qualité, l’efficacité et l’équité des systèmes scolaires, réalisé par la très sérieuse Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), le démontre amèrement. Dévoilé ce mardi, ce classement place l’Algérie en bas du tableau

Notre système scolaire occupe la 69e   sur 70 pays minutieusement étudiés par le classement PISA, une référence mondiale pour l’évaluation de la qualité de l’enseignement scolaire. Le petit Kosovo fait mieux que notre pays et seul la République dominicaine fait pire que nous. Ce rapport international nous apprend que nos élèves accusent de graves déficiences concernant les mathématiques et la compréhension de l’écrit. Nos élèves font partie des plus faibles dans le monde dans ces deux matières.  « En Algérie, au Kosovo, au Liban et en République dominicaine, moins d’un adolescent de 15 ans sur quatre  parvient à atteindre le niveau 2 de l’échelle PISA (allant jusqu’à 6) », explique clairement cette enquête pédagogique. Ainsi, en compréhension de l’écrit, « en Algérie et au Kosovo, moins d’un élève sur quatre se situe au moins au niveau 2 ». En mathématiques,  « plus de 90 % des élèves se situent sous le niveau 3 en Algérie, au Kosovo, en République dominicaine et en Tunisie ». Des  résultats catastrophiques qui renseignent sur le degré de décadence de notre école. Le classement PISA prouve également que notre système scolaire ne parvient pas à amener tous nos élèves « à acquérir les compétences élémentaires en compréhension de l’écrit qui leur permettront de continuer à apprendre et de participer à la vie des sociétés fondées sur le savoir ». C’est une conclusion terrifiante. Nos autorités doivent revoir en urgence leur gouvernance du secteur de l’éducation.