Les habitants de la région centre du pays vont faire face à de très fortes intempéries lors des prochaines 48 heures. Selon un bulletin météo spécial (BMS) de l’Office national de météorologie (ONM), «des pluies assez marquées, parfois sous forme d’averses orageuses, devraient affecter les wilayas d’Alger, Blida, Médéa, Boumerdès, Tizi-Ouzou et Bouira».

Les cumuls estimés devraient atteindre ou dépasser localement les 50 mm. Le BMS est valide jusqu’à demain à 15 h. Hier, l’ONM avait déjà lancé un bulletin spécial pour aujourd’hui concernant les mêmes wilayas. Les pluies devraient être plus intenses à Chlef, Ain Defla, Tissemsilt, et Tipaza dont les cumuls «atteindront ou dépasseront localement 80 mm». Pour ces dernières wilayas, le BMS reste valide jusqu’à demain à 21 h.

Les Algériens sont de plus en plus attentifs aux BMS de l’Office de météorologie vu que les intempéries provoquent généralement des dégâts importants aux routes et aux habitations. Le 18 novembre dernier, plusieurs véhicules se sont engouffrés dans un trou provoqué par les pluies sur la Rocade Sud,au niveau de Ben Aknoun. Fort heureusement, aucune perte humaine n’a été enregistrée. Moins d’une semaine plus tard, une autre route a été fermée à Bouzaréah pour les mêmes motifs et un immeuble a été évacué à Telemly.

A noter que le téléphérique de Chréa, inauguré en grande pompe, jeudi dernier, après plusieurs années d’arrêt, a du cesser ses activités hier. Si, dans un premier temps, il était question d’une panne, les responsables de ce moyen de transport ont indiqué, aujourd’hui, que la véritable raison est lié au vens. Selon eux, ce téléphérique reprendra du service dès que l’alerte sera levée.

Elyas Nour