Le ministère de l’Education nationale a cédé à la pression des lycéens qui ont battu le pavé, hier, dans plusieurs wilayas, à l'image d'Alger, Béjaïa, Annaba, Mila et Constantine, pour exiger le retour à l’ancien calendrier des vacances scolaires.

Dans un communiqué publié sur son site Internet, le ministère de l'Education indique que le calendrier des vacances d’hiver a été réaménagé. Ils débuteront donc, aujourd’hui 20 décembre, pour se terminer le 8 janvier 2017. En d’autres termes, les élèves auront 20 jours de vacances, le double de ce qui était prévu.

Advertisement

A la veille de la rentrée scolaire, le ministère avait assuré que les vacances d’hiver ne seront cette année que de dix jours. Ils devaient avoir lieu du 22 décembre au 2 janvier, soit d'une durée de dix jours. Mieux, il y a quelques jours la ministre, Nouria Benghebrit avait affirmé qu’il n’était pas question de revenir sur ce nouveau calendrier. La durée de ces vacances (dix jours) répond, d’après elle, à des considérations pédagogiques, résultat d’études scientifiques élaborées par plusieurs pays. Mais il faut croire que la mobilisation des lycéens a changé la donne.

C’est la deuxième fois que Mme Benghebrit fait machine arrière concernant ses réformes. La première fois, c’était au sujet du Baccalauréat. Après avoir annoncé dans un premier temps que le système d'examen du Bac allait être revu, la première responsable du secteur a accepté finalement de maintenir l’ancienne formule.

Il faut croire que les réformes dans le secteur de l’éducation sont difficiles à mener, notamment lorsque le gouvernement est seulement mu par le souci de maintenir la paix civile et se maintenir dans la foulée.

Elyas Nour