Le journaliste Mohamed Tamalt, décédé le 11 décembre alors qu’il était en détention, a été enterré, ce lundi 12 décembre, au cimetière de Bourouba, à Alger.

Une foule nombreuse et en colère a accompagné cet après-midi le journaliste à sa dernière demeure. De nombreuses personnalités ont tenu à faire le déplacement pour exprimer leur indignation face à ce qui s’apparente à un véritable crime d’État.

Advertisement

Suite à l’annonce de son décès, plusieurs  ONG des droits de l’Homme ainsi que plusieurs médias internationaux, sans compter les innombrables réactions d’Algériens sur les réseaux sociaux, ont fermement condamné le traitement inhumain réservé à ce journaliste.

https://www.youtube.com/watch?v=fjaaBLo0JD0

Massi M.