Le ministre de l’Intérieur, Noureddine Bedoui, a accusé, ce mardi, des « parties intérieures » d’être derrière les fauteurs de troubles qui ont saccagé des propriétés publiques et privées, hier lundi, à Béjaïa. À son sens, l’objectif des commanditaires est de déstabiliser l’Algérie.   

Le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Noureddine Bedoui, a évoqué une tentative de déstabilisation commanditée par « la main intérieure ». Intervenant, ce mardi, depuis Guelma où il effectue une visite de travail, M Bedoui a accusé des forces de l’ombre, agissant depuis l’intérieur, de tenter d’imposer leur point de vue en fomentant une campagne de déstabilisation visant à discréditer l’exécutif.

M. Bedoui a insisté sur le fait que ces émeutes assorties de saccages sont la parfaite expression d’un comportement d’incivisme. Il a également assuré que les autorités ne lésineront sur les moyens pour y faire face.

Massi M.

 

Notez cet article