Le sélectionneur national, Georges Leekens, s’est prononcé ce lundi, lors d’une conférence de presse tenue au centre de presse du stade du 5 juillet, sur la liste des 23 joueurs qui iront à la CAN. Le coach a tenté d’expliquer certaines «surprises» de tailles notamment les absences de Feghouli et Medjani. Selon lui, les deux joueurs «manquent énormément de compétition».

Il faut dire que Feghouli n’a presque pas joué avec son club, Westham (Angleterre), depuis le début de cette saison, alors que Medjani (Leganes, Espagne) n’a fait que quelques apparitions sur le terrain. «Si Feghouli ne joue pas, je vais voir Bilic (son entraîneur à Westham NDLR) que je connais pour trouver une solution», a-t-il ajouté. S’agissant de Medjani, le technicien belge a reconnu qu' »il est polyvalent ». « Je l’ai appelé en premier.  Il est disponible pour nous en cas de défaillance », a expliqué encore Leekens. Le sélectionneur national s’est exprimé également sur le cas de Belfodil, qui évolue en Belgique. D’après Leekens, cet attaquant «a un problème mental».

Belkalem, lui, qui avait reçu une convocation mais sans être appelé au stage de l’équipe nationale, « n’a pas encore retrouvé son niveau », se justifie le sélectionneur. Pour ce qui est du cas de M’bolhi, Leekens a fait savoir que sa présence au sein de la sélection nationale risque de ne pas durer « après la CAN ». Le coach a estimé, par ailleurs, que les joueurs locaux manquent de confiance.

Certains d’entre eux sont arrivés au stage avec la «peur au ventre», a-t-il dit. Mais, ajoute-t-il, «il y a des places à prendre» et chaque élément aura sa chance. Georges Leekens a tenu à préciser que jamais le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, ne s’est immiscé dans la confection de sa liste des joueurs.

Concernant les objectifs fixés pour la CAN, le sélectionneur a indiqué que Raouraoua a raison de demander aux joueurs de revenir en Algérie avec la Coupe d’Afrique. Tout en affirmant qu’il aimerait bien remporter la CAN, il a tenu à préciser qu’il ne peut pas «produire des miracles». Néanmoins, il assure que tout sera fait pour que les Verts aillent le plus loin possible dans cette compétition.

Il faut rappeler, en dernier lieu, que l’équipe nationale a entamé son stage dés aujourd’hui lundi. Le groupe sera au complet dans trois jours puisque Brahimi, Mahrez et Slimani manquent à l’appel en raison de leur participation à des matchs de leurs clubs. L’EN décollera vers le Gabon le 12 du mois en cours, alors que la CAN débutera le 15. Les Verts se sont retrouvés dans le groupe B avec la Tunisie, le Sénégal et le Zimbabwe. C’est ce dernier adversaire que les algériens affronteront lors de leur premier match.

Elyas Nour

Notez cet article