Le tribunal pénal prés la cour d’Alger a ouvert, hier mercredi, le procès d’un groupe terroriste lié à Daech ayant mis en place un réseau qui profitait du hadj et de la omra pour faire passer des recrues en Syrie.    

Le groupe en question composé de 12 terroristes a été démantelé en mars 2015. Les interrogatoires menés par les services de sécurité ont permis de reconstituer le procédé utilisé pour faire passer des sympathisants de Daech vers la Syrie via les Lieux saintes et la Turquie.

L’un des membres de ce groupe, ancien terroriste des GIA, a converti la somme d’un milliard cinquante millions de centimes afin de financer des membres de sa famille et d’autres recrues en partance pour la Syrie.

Massi M.