Réagissant aux émeutes ayant secoué le pays la semaine écoulée, le ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune, a de nouveau chargé la « main étrangère » et s’est violemment attaqué à la journaliste d’Al Jazeera Khadija Benguenna. Il a également pointé du doigt un certain nombre de médias étrangers les  accusant d’être à l’origine des troubles.  

Bien que réagissant tardivement aux émeutes qui ont secoué le pays, la semaine dernière, le ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune, a tenu pour responsables des sites internet qui, à son sens, « se livrent à la manipulation des masses en exploitant les angoisses des Algériens ».

M. Tebboune s’est singulièrement  attaqué à la journaliste Khadija Benguenna, ciblant à travers elle la chaîne qatarie Al-Jazeera qui selon lui, pêche en eaux troubles en diffusant des contenus visant à déstabiliser l’Algérie.

Le ministre a également cité, sans les nommer, cinq sites Internet qui feraient, selon lui, dans la manipulation des masses. « Le premier se trouve au Maroc et il est pro-israélien, deux autres sites sont hébergés en France, le quatrième en Allemagne et le dernier en Israël « , a-t-il avancé.

Les propos du ministre de l’Habitat traduisent la persistance du régime à occulter les échecs engendrés par la faillite de sa politique qui a conduit à la situation explosive que connait le pays.

Massi M.  

Notez cet article