Consommation/ Vers la fin du lait subventionné

0
700

Le PDG du groupe étatique Giplait, Mouloud Harim, a indiqué, aujourd’hui, que les unités qu’il dirige vont commercialiser du lait pasteurisé de vache, dans un emballage en carton, avant le mois de Ramadhan. Ceci constitue un premier pas vers la fin des subventions sur le lait.

La capacité de production de ce nouveau produit sera de 300 000 litres par jour, a affirmé M. Harim. Il a tenu à préciser que ces deux laits ne seront pas subventionnés. Ils seront vendus, en fonction de la demande, entre 55 et 60 dinars.

Parallèlement, Giplait continuera de produire du lait pasteurisé conditionné en sachet. Mais il est clair que les quantités qui sortiront des unités du groupe, qui détient plus de 50% des parts du marché, seront moins importantes que par le passé puisque avec l’introduction de ces 300 000 litres par jour -environ la moitié de ce qui est produit actuellement par Giplait en lait en sachet-, il sera nécessaire de retirer des quantités de lait en sachet du marché.

Il faut noter, à cet effet, que le Premier ministre, Abdelmalek Sellal avait indiqué, il y a quelques mois, que pour des raisons de santé essentiellement, l’Etat va remplacer l’emballage en sachet du lait par le carton, chose qui entraînera inéluctable un renchérissement. Un surcoût que les autorités ne veulent apparemment pas prendre en charge. L’exécutif a finalement opté pour une politique de remplacement graduelle. Mais à terme, il devient de plus en plus clair que l’Etat veut lever les subventions sur le lait.

Elyas Nour