La contrefaçon des cigarettes est de retour. Le ministère du Commerce a ordonné le retrait des cigarettes de marque Marlboro du marché, apprend-t-on de différentes sources.

Il ne s’agit pas de produits fabriqués par la société algérienne de cigarettes STAEM, une joint-venture créée par la SNTA et un groupe émirati, mais de cigarettes introduites sur le marché par la contrebande et qui portent la mention  «la cigarettes authentique». Une mention que le ministère du Commerce considère comme de la «fausse publicité».

A noter que le département de Abdelmadjid Tebboune n’a pas précisé le danger que ce produit peut représenter sur la santé de la population qui consomme ces cigarettes.

C’est la première fois que cette marque de cigarette, inventée par la société américaine Philip Morris, est interdite en Algérie depuis sa fabrication localement.

Essaïd Wakli