Deux des trois clubs algériens engagés au tour préliminaire des deux compétitions africaines ont arraché leurs qualifications aux 16e de finale.

Hier soir et contre toute attente, en coupe de la CAF, la JS Kabylie, pourtant battue à l’aller par les Libériens de Monrovia, avec le score lourd de 3 buts à 0, a réussi à renverser la vapeur en s’imposant au stade du 1er novembre de Tizi Ouzou, par le score de 4 buts à 0. Le duo Rahmouni-Moussouni, qui a entamés son travail à la tête de la barre technique du club, il y a tout juste quatre jours, semble avoir provoqué le déclic. Pour plus d’un, les Canaris étaient éliminés de cette compétition africaine. Finalement, les joueurs ont eu un sursaut d’orgueil. Ajoutons à cela le fait que l’adversaire n’est nullement une foudre de guerre.

Au prochain tour, le club cher à Mohand Chérif Hannachi affrontera l’Etoile du Congo. le matchs «aller» de cette étape est prévu les 10, 11 ou 12 mars, alors que le «retour» se jouera les 17, 18 ou 19 du même mois. L’avantage pour la JSK est qu’elle disputera son match «retour» chez elle.

Ce qui n’est pas le cas du MC Alger, second représentant algérien dans cette compétition, qui affrontera lui aussi un club congolais, en l’occurrence Renaissance du Congo. Le Mouloudia, qui a arraché sa qualification, samedi, face au club ghanéen de Bechem United en s’imposant au stade du 5 juillet par 4 buts à 1 (défaite à l’aller par 2 buts à 1), jouera lui son match «retour» à l’extérieur.

En Ligue des champions, les 16e de final verront l’entrée en lice de l’USM Alger qui était exempt du tour préliminaire. Il affrontera l’équipe burkinabé du Rail Club de Kadiogo. L’équipe de Soustara reste le seul représentant algérien dans cette compétition après l’élimination, hier, de la JS Saoura. Le club de Béchar a fait match nul au Nigeria face à Enugu Rangers (0 – 0). Le but inscrit par l’adversaire au match «aller» (1 – 1) lui a été fatal. Pour une première, l’expérience du club du Sud du pays a été finalement courte.

Elyas Nour