Grève des étudiants en pharmacie/ Les petites concessions du gouvernement

0
456

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a reçu, hier dans l’après-midi, les représentants des étudiants en pharmacie en grève depuis plus de deux mois. Après les avoir écoutés ré-exprimer leurs revendications, le chef de l’exécutif leur a promis de prendre immédiatement en charge certaines d’entre elles, notamment celle relative à la classification de leur branche.

M. Sella a ainsi promis de faire passer les diplômés en pharmacie du 13e au 14e échelon dans la grille des salaires, alors que les étudiants qui font sept ans d’études pourront passer à l’échelon 16 dès l’année prochaine. Par ailleurs, le Premier ministre a accepté la création de deux branches, pharmacie industrielle et hospitalière.

Reste à savoir maintenant si ces concessions seront acceptées par les milliers d’étudiants en grève depuis plusieurs semaines.

En plus de la revendication relative à l’échelon dans la grille des salaires, les grévistes pointent également du doigt le manque de poste de résidanat et de stages dans les entreprises et laboratoires.

Le 11 janvier dernier, tentant d’organiser un rassemblement devant l’APN, des dizaines d’étudiants ont été embarqués par la police. D’autres ont été refoulés au niveau des gares routières.

Elyas Nour