Hadj 2017/ L’Algérie récupère son ancien quota

0
278

Quelques 36 000 Algériens seront autorisés cette année à effectuer le pèlerinage, alors que depuis 2013, ce nombre avait été réduit à 28 800 en raison de travaux d’extension de la grande mosquée de la Mecque.

Même si le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs a affirme que cette décision a été prise «à l’issue de la rencontre, jeudi en Arabie saoudite,  entre Mohamed Aïssa, et son  homologue saoudien, Mohamed Salah Ben Tahar Benten».

Un décret royal saoudien avait fait état de la hausse du nombre de hadjis de 800 000 personnes, passant de 1,86 millions à 2,6 cette année.  L’Arabie Saoudite établit le quota de chaque pays selon sa population (1000 pour un million d’habitant).

Néanmoins, des observateurs se demandent si les autorités saoudiennes arriveront à gérer ce surplus de visiteurs. Durant le Hadj 2015, une bousculade a provoqué près d’un millier de morts.

Quoi qu’il en soit, le ministère de l’Intérieur a rappelé, hier, dans un communiqué, que les inscriptions pour le hadj 2017 sont ouvertes jusqu’au 7 mars prochain, au niveau de la commune de résidence ou sur son site Internet.

Elyas Nour