En tout, 17 prisons entreront en fonction en 2017. Selon le directeur général de l’administration pénitentiaire et de réinsertion, Mokhtar Felioune, ces nouveaux établissements remplaceront ceux créés avant l’indépendance.   

L’annonce a été faite, hier mardi, depuis Blida, où le DG de l’administration pénitentiaire avait procédé à Inauguration du nouvel établissement de rééducation et de réadaptation de Bouarfa. Le responsable a insisté sur le fait que les nouveaux établissements ont été conçus «selon les normes internationales et répartis sur les différentes wilaya du pays, dont Ouargla, Médéa, Sétif et Tébessa».

«Ces nouvelles structures renferment des espaces de formation et d’enseignement, des bibliothèques et des salles de sport», a-t-il fait savoir, ajoutant que «les détenus qui réussissent à l’examen du Baccalauréat ou de l’enseignement moyen ou la formation professionnelle bénéficieront de la grâce présidentielle en vue de les encourager à poursuivre leurs études».

Massi M.

Notez cet article