Xavier Driencourt a été de nouveau nommé par le gouvernement français le 8 février en cours au poste d’ambassadeur de France en Algérie.

Inspecteur général du Quai d’Orsay depuis 2012, celui-ci a déjà occupécette fonction entre 2008 à 2012. Selon «Jeune Afrique», c’est à la mi-janvier, «en marge de la conférence de Paris sur le conflit israélo-palestinien, que Jean-Marc Ayrault, ministre français des Affaires étrangères, avait préalablement consulté son homologue algérien, Ramtane Lamamra, qui avait donné son accord de principe».

Il est rare qu’un diplomate soit nommé au même poste à deux reprises. La France a voulu certainement dépêcher à Alger quelqu’un qui connait bien le pays. Lors de son passage dans une émission de la chaîne «Berbère TV» en mars 2016, Xavier Driencourt a déclaré que «l’Algérie c’est de la politique étrangère, mais c’est aussi de la politique intérieure Française». Tout un programme.

Elyas Nour