File photo taken June 1, 2013 shows Iranian presidential candidate and former chief nuclear negotiator Hassan Rohani. The Iranian presidential election will be held June 14. REUTERS/Fars News (IRAN - Tags: POLITICS ELECTIONS PROFILE) ATTENTION EDITORS - THIS IMAGE WAS PROVIDED BY A THIRD PARTY. FOR EDITORIAL USE ONLY. NOT FOR SALE FOR MARKETING OR ADVERTISING CAMPAIGNS. THIS PICTURE IS DISTRIBUTED EXACTLY AS RECEIVED BY REUTERS, AS A SERVICE TO CLIENTS

Après le report de la visite d’Angela Merkel, c’est autour de celle du président iranien, Hassan Rohani, d’être remise à une date ultérieure. 

Selon des médias iraniens, dont le journal Farees news, qui cite le porte-parole du ministère iranien des Affaires Etrangères, Bahran Kacimi, le président iranien devait effectuer une visite dans trois pays africains, à savoir l’Algérie, l’Ouganda et l’Afrique du Sud. «La tournée devait se faire avant le début du nouvel an iranien -21 mars- mais il paraît qu’elle ne se tiendra pas à cette date. Une autre date sera fixée incessamment pour se donner la chance d’étudier d’autres dossiers protocolaires», ajoute le responsable sans donner plus de détails.

A Alger, des sources médiatiques ont indiqué que la visite est reportée «à cause du nouvel an iranien». Chose étrange, puisque ce genre de calendrier est théoriquement pris en compte dans la programmation d’une visite de cette importance.

Essaïd Wakli

Notez cet article