Le directeur général du commerce extérieur au ministère du Commerce, Benhazil Abderrahmane, a affirmé que l'Algérie a gaspillé plus de huit milliards de dollars, en 2016, pour acheter des produits superflus.

«L’Algérie aurait pu économiser un peu plus de huit milliards de dollars en 2016, en évitant d’importer des marchandises qu’on pouvait substituer par des produits locaux», a affirmé M. Abderrahmane lors de son passage, ce lundi, sur Ennahar TV.

Advertisement

Il s'agit de produits onéreux dont on peut se passer, à l'instar de «la porcelaine qui a coûté 331 millions de dollars; des appareils électroménagers, avec plus d'un milliard de dollars; de confiseries, ayant coûté 40 millions de dollars; de jus de fruits, 28 millions de dollars; de confitures, marmelades et gelées, avec neuf millions de dollars; ou encore les sauces (mayonnaise, ketchup, etc), qui ont causé des dépenses de plus de 44 millions de dollars», a-t-il révélé, insistant sur le fait que «des mesures vont être prises incessamment pour mettre fin à ce genre de dérives».

M.M.