Quatre élèves d’un CEM de Bab Ezzouar ont vu, ce lundi, leur état de santé se dégrader tout de suite après avoir été vaccinés contre la rougeole et la rubéole. Ils ont été transférés en urgence vers une clinique.

«L’état de santé de ces élèves demeure préoccupant », a indiqué la chaîne Dzaïr News. Le correspondant de la chaîne à également souligné que l’accès aux chambres des patients a été interdit par les médecins et les agents de sécurité.

Rappelons qu’une vive polémique a précédé la campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole. Pour cause, une décharge exigée par des directeurs d’établissements et dans laquelle les parents d’élèves s’engageaient à vacciner leurs enfants. L’association nationale des parents d’élèves avait d’ailleurs dénoncé une procédure inhabituelle et «suspecte».

M.M.

Notez cet article