Un gigantesque réseau international de trafic de voitures a été démantelé par les services de la sûreté de la wilaya d’Alger après une enquête qui a duré six mois. 112 personnes au total y sont impliquées. 21 d’entre elles ont été arrêtées et 115 véhicules ont été récupérés. 

Les charges retenues contre les individus inculpés portent sur la constitution d’une organisation criminelle, contrebande, trafic de  plaques d’immatriculation, faux et usage de faux, usurpation d’identité et abus de fonction.

La Sûreté de la wilaya d’Alger a par ailleurs fait savoir qu’à la base, l’enquête  en question a été diligentée pour faire la lumière sur une sordide affaire de cartes grises établies sur la base de fausses identités découvertes par des policiers de la circonscription d’Hussein Dey. Il s’est avéré ensuite, que le réseau s’étendait sur 21 wilayas à travers le territoire national avec des ramifications dans des pays africains, européens et moyen-orientaux.

Massi M.

Notez cet article