L’organisation terroriste Daech a revendiqué, ce mardi, via son organe de propagande Aâmaq l’attentat ayant causé la mort d’au moins 22 personnes et blessé 59 autres dans la soirée de lundi à mardi, à Manchester, au nord-ouest de l’Angleterre. L’organisation terroriste a promis d’autres attentats meurtriers.   

L’annonce a été faite, ce mardi, en début d’après-midi, dans un communiqué indiquant que l’attentat a été perpétré à l’aide d’un engin explosif déposé par un élément de Daech à proximité d’une salle de concert de la ville de Manchester. «Comme représailles aux agressions commises par les associateurs, un des soldats du califat a posé une bombe au milieu de croisés dans la ville de Manchester en Angleterre, ciblant un lieu de débauche, ce qui a provoqué la mort de 30 croisés et la blessure de 70 autres», affirme le communiqué, ajoutant que «d’autres attaques seront perpétrées prochainement sur le territoire britannique».

La bombe qui a explosé à l’issue d’un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande, a provoqué une véritable panique à l’intérieure de la salle de concert ainsi qu’aux alentours. L’attaque est l’une des plus meurtrière depuis les attentats de juillet 2005, ayant ciblé les transports publics londoniens et qui ont causé la mort de 52 personnes.

Massi M.

Notez cet article