En Algérie le transport par canalisation des hydrocarbures est désormais un domaine bien maîtrisé par les entreprises nationales; ce qui permet de réaliser d’importantes économies en devises. Le groupe Cosider et l’entreprise publique Alfa pipe sont en pôle position.

Le gazoduc  Rhourd Ennous-Hassi R’mel, d’une longueur de 536 kms a été inauguré ce matin, mercredi 31 mai,  à Illizi par le PDG  de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour.
Traversant les wilayas d’Illizi, d’Ouargla, de Ghardaia et de Laghouat en aboutissant à Hassi R’mel, cette canalisation de transport de gaz naturel de 48’ de diamètre a été réalisé par un groupement d’entreprises nationales en l’espace de 24 mois.

La fourniture des tubes a été assurée par l’entreprise publique de fabrication de tubes Alfapipe, tandis que la construction de la canalisation a été réalisée par le Groupe Cosider.
Quant au contrôle et au suivi de la réalisation, ils ont été confiés à l’Entreprise nationale d’agréage et de  contrôle technique (ENACT). La capacité de transport de ce gazoduc est de 4 milliards m3/an en ligne nue (sans stations de compression), de 8,7 milliards m3/an avec la station de compression de Hassi R’mel, et de 12 milliards de m3/an avec les trois stations le long de la ligne Rhourd Enouss-Ouargla-Hassi R’mel.

La réalisation de ce gazoduc a nécessité la mobilisation de 2 414 travailleurs dont 42% de recrutements locaux.

D’une valeur de l’ordre de 64 milliards DA (environ 600 millions de dollars ), ce nouvel investissement va permettre d’augmenter sensiblement la production de gaz disponible pour l’exportation qui a été fortement concurrencée au cours des dernières années par la croissance de la consommation interne .

H.H avec APS

 

Notez cet article