Le suspense prend fin. Abdelmadjid Tebboune, jusque-là ministre de l’Habitat et ministre par intérim du Commerce, a été nommé Premier ministre en remplacement d’Abdelmalek Sellal.

«A la suite de la proclamation par le Conseil constitutionnel, des résultats définitifs des élections législatives, et de l’installation de la huitième législature de l’Assemblée populaire nationale, M. Abdelmalek Sellal, Premier ministre a présenté ce jour à son excellence, M. Abdelaziz Bouteflika, président de la République, sa démission et celle du gouvernement», indique un communiqué de la présidence avant d’ajouter : «Conformément à l’article 91, alinéa 5 de la Constitution, M. Le Président de la République, a, après consultation de la majorité parlementaire, nommé   M. Abdelmadjid Tebboune, Premier ministre».

Au lendemain du scrutin du 4 mai dernier, les supputations au sujet du futur Premier ministre battait son plein. Même le nom de l’ancien ministre de l’Energie, Chakib Khellil, a été avancé ppour occuper la fonction. M. Tebboune, 71 ans, a été nommé ministre pour la première fois en 1991 (ministre délégué aux Collectivités Locales dans le gouvernement Ghozali). Après avoir quitté le gouvernement Benflis en 2002, Bouteflika l’a rappelé en 2013 au ministère de l’Habitat qu’il gère depuis. Après le décès de Bekhti Belaid au mois de janvier dernier, il avait hérité aussi du département du Commerce.  Rien n’a filtré par contre à propos de l’avenir d’Abdelmalek Sellal, Premier ministre depuis septembre 2012.

Elyas Nour  

Notez cet article